BIENVENUE DANS MON JARDIN AU NATUREL – EDITION 100% VIRTUELLE

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Cette année, en raison des conditions exceptionnelles qui touchent tous les territoires, l’Union nationale des CPIE organise le 8ème weekend national « Bienvenue dans mon jardin au naturel » les 13 & 14 juin, avec une édition 100% virtuelle !

Le CPIE Terres Toulousaines en partenariat avec Jardin Nature Pibrac, Partageons les jardins, Humus&associés et l’Association des Jardiniers de Tournefeuille vous propose de participer à cette édition.

 

Comment ça marche ?

Le principe est simple. Tous jardinier amateur ou expérimenté en ville ou à la périphérie qui aime ses fleurs ou ses légumes connait quelques astuces pour s’en occuper tout en respectant la nature. Alors faites tourner!

Vous pouvez participer en nous envoyant une photo, une vidéo ou une illustration en cliquant sur le bouton « JE PARTICIPE ! ».
Nous partagerons régulièrement vos contributions sur les réseaux sociaux. Vos astuces seront aussi à l’honneur lors du weekend du 13 et 14 juin et jusqu’à l’automne sur la page internet de l’UNCPIE.

 

L’UNCPIE vous propose 7 thèmes :
– Biodiversité
– Eau (gestion de l’eau de pluie, systèmes de drainages, d’arrosage…)
– Changement climatique (espèces peu consommatrices en eau, techniques antisécheresses,…)
– Sol vivant (engrais verts, composts,…)
– Alimentation
– Géo Trouvetou (innovation technique)
– Bio et beau (esthétique du jardin)

 

Je participe !

 

 

En Mai, des plantes pour les insectes estivaux

Classé dans : Ce mois-ci | 0

L’ail des ours se remarque par ses gros « pompons » roses et haut sur tige. Toutes ces ombelles sont visitées par les abeilles solitaires et les syrphes.

 

La « Grande astrance » aime les zones de mi-ombre et fraîches. Certaines variétés ont une longue floraison. Aimée de nombreux pollinisateurs, elle est aussi utile comme plante médicinales. En effet, elle soigne la constipation par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

La « Baptisia » ou « lupin indigo » et est très résistante contre la sécheresse grâce à sa racine qui s’enfonce profondément dans le sol. Comme la plupart des Fabacées, elle est très aimée des abeilles solitaires.

 

 

 

 

 

Le « Ciste » est une plantes qui s’adapte très bien au terrains arides et aux manques d’eau. Elle ne fleurit pas très longtemps, il faut donc l’associer avec d’autres plantes mellifères à la floraison décalée comme la lavande ou le Gaura par exemple.

Que faire au jardin en Mai ?

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Le mois d’Avril-Mai aura été particulier avec le confinement, mais finalement cela permet de prendre du temps pour nos potagers !

Les premières chaleurs arrivent, les soirées s’allongent, les grillons commencent à chanter bref, le mois de Mai est là.

Si vous avez fait des semis sous serre, vous pouvez les sortir pour qu’ils profitent de cette nouvelle chaleur.

Côté plantes ornementales, si vous souhaitez égailler votre jardin, vous pouvez semer des plantes dites « annuelles ». Garder à l’esprit qu’elles ne reviendront peut-être pas l’année prochaine, et donc placez les plutôt au bord de votre jardin.

Si vous possédez des jardinières, rien de mieux que d’y planter des géraniums ! Ils viendront rajouter de la couleur. Et bien sûr, les bulbes d’été peuvent prendre place en pleine terre, c’est le moment.

Côté potager, les carottes peuvent être semées en ligne (il faudra les éclaircir pour les voir grossir). Si vous souhaitez semer à nouveau les radis, c’est tout à fait possible. Les tomates et les poivrons n’attendent que vous ! (Petite astuce : planter aux pieds de vos tomates des œillets d’Inde, une plante compagne à avoir absolument au jardin).

Mais aussi, les concombres, les courgettes, le basilic, les plantes aromatiques en tout genre et les fraises 🙂

Vos potagers avancent bien ? Les plantations vont bon train ? Montrez nous 🙂

Bons plans

Classé dans : Uncategorized | 0

La période des plantations a commencé, certains ont vu trop grand et se retrouvent avec des plants en trop. Voilà qui fera votre bonheur !

Des pots de fleurs, des plants, des outils, des arbustes, les sites de dons peuvent être une mine d’or quand on n’a pas le budget pour jardiner. 😉

 

 

Quelques idées pour patienter…

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Restons chez soi et en attendant la réouverture des classes, profitons en pour planifier les semis mais aussi les activités avec les enfants.

Les ressources ne manquent pas sur la toile, alors voici une petite compil’ des idées et astuces autour du jardin :

Pauline de l’association Partageons les jardins se prépare pour la canicule estivale et fabrique un goutte à goutte. Voici comment procéder :

Rassembler le matériel nécessaire (bouteille plastique, vernis colle, papier recyclé, ciseaux, pinceaux, clou, marteau).Décorez le récipient à votre goût en collant le papier coloré, tissus ou autres.

Faire des trous sur le bouchon. L’idéal étant de laisser le bouchon visé sur la bouteille et avec un petit clou et un marteau faire 5 trous.

Remplir la bouteille d’eau, puis l’insérer dans le bac de fleur la tête la première.

Vous aurez un système de goutte à goutte !

 

Pour plus de renseignement n’hésitez pas à contacter Pauline !

Quelques idées pour patienter…

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Restons chez soi et en attendant la réouverture des classes, profitons en pour planifier les semis mais aussi les activités avec les enfants.

Les ressources ne manquent pas sur la toile, alors voici une petite compil’ des idées et astuces autour du jardin :

Pauline de l’association Partageons les jardins se prépare pour la canicule estivale et fabrique une réserve d’eau souterraine en terre cuite : l’oya.

Voici comment les fabriquer :

 

Prendre 2 pots en terre de même diamètre de préférence.

Préparer le ciment (eau + ciment).

Boucher le trou du fond d’un des deux pots et assembler les 2 pots ensemble comme sur la photo.

Une fois le ciment sec vous pourrez enterrer l’oya dans votre jardin en veillant à laisser le sommet visible et le remplir par l’orifice.

Une fois terminé, n’hésitez pas à nous envoyer votre photo !

Que faire au jardin en Avril ?

Classé dans : Ce mois-ci | 0

La terre se réchauffe, les bourgeons et les nouvelles feuilles sont là. Les oiseaux chantent le printemps mais attention ! Le dicton « En avril ne te découvre pas d’un fil » reste vrai même au jardin. Certaines gelées tardives peuvent venir faire leur apparition et abîmer vos semis ou vos plantations récentes.

Au potager les framboisiers et les fraisiers peuvent être plantés !

Côté semis, vous pouvez commencer à faire vos lignes de carottes, de concombres, de radis, de betteraves, de melons, de courgettes, de poivrons, de tomates et de laitues. Ça sent l’été non ?

Vous pouvez aussi commencer à récolter vos premiers radis, poireaux et oignons blancs semés cet automne.

S’il vous reste de la place dans votre potager, profitez-en pour semer de l’engrais vert ! La phacélie ou la moutarde par exemple viendront enrichir les futurs emplacement de vos courges, courgettes ou tomates.

Côté plantes d’ornement, les bulbes de glaïeuls et de dahlias qui ont une floraison estivale, trouveront leur place en pleine terre.

Montrez nous vos plantations ! Vous êtes plutôt jardin potager ou jardin d’ornement ? 🙂

Que faire au jardin en Mars ?

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Les gelées peuvent encore pointer leur nez mais rien ne vous empêche de commencer à réfléchir aux plantations de cette année 2020 !

Au jardin, le mieux pour ce mois-ci, est de planter des plantes qui ne craignent pas le froid, ou du moins très peu. Vous pouvez planter la ciboulette, l’ail, l’échalote et la pomme de terre par exemple.

Fin mars, les fraisiers peuvent être mis en terre à condition que la météo le permette.

Côté semis, vous pouvez commencer par les aubergines, les carottes, les radis et les tomates. De beaux légumes pour l’été à venir 🙂

Les escargots et les limaces font leur grand retour avec les pluies et les températures de plus en plus douces. Si vous voulez protéger vos plantations de façon naturelle voici deux astuces que tout jardinier doit connaitre !

Placez des cordons de coquilles d’œufs broyées là où vous souhaitez les bloquer (il faut penser à les renouveler après chaque pluie). La deuxième astuce est le piège à bière (il faut cependant les relever tous les matins).

 

Et vous ? Qu’avez vous déjà planté au jardin ?

Défi n°2 : fabriquer un épouvantail

Classé dans : Défis inter CLAE | 0

 

La saison des semis commence, attention aux petits gourmands qui viennent voler vos graines. Pour bien faire installez un épouvantail afin d’effaroucher les oiseaux.

Les épouvantails des CLAE participants seront exposés aux 48H de l’agriculture le dimanche 26 avril 2020. Un vote aura lieux sur le stand pour élire l’épouvantail le plus effrayant (pour les oiseaux)…

Vous pouvez publier la photo de votre épouvantail sur ce site pour confirmer votre participation ou contacter l’association.

La seule condition pour exposer votre épouvantail lors de l’évènement est de respecter une taille maximale de 1,50 m.

Conseil : plus votre épouvantail sera mouvant plus vous aurez de chances d’éloigner les oiseaux.

Voici quelques exemples qui peuvent vous inspirer :

Bonne chance à tous !

En Mars, des plantes pour bien démarrer le printemps chez les insectes

Classé dans : Ce mois-ci | 0

La bourrache du Caucase, est une plantes généreuse en nectar et donc très appréciée des insectes butineurs. Elle s’adapte à tous les sols et à toutes les expositions, plus facile ? Pas possible ! Vous pouvez même la déguster, comment ? Ses feuilles sont riches en oligo-éléments et peuvent être cuisinées à la manière des épinards.

La consoude est une plante qui résiste à la sécheresse si elle est bien développée, sa floraisons n’est pas « grandiose » mais elle fleurit tôt dans l’année et longtemps ce qui est favorable au insectes mellifères. Vous le saviez ? Les abeilles solitaires attendent que les bourdons butinent les fleurs de la consoude en premier car ils perforent la corolle qui est, pour les abeilles, trop profonde. Une fois les bourdon passé elle peut donc avoir accès au nectar.

Les giroflées supportent tout à fait les sols mais attention au sols trop humides durant l’hiver. Ce sont des plantes très appréciées des insectes.

Le camassia aime les milieux plutôt humides, sa floraison dure en moyenne 3 semaines. Cette plante se ressème toute seule.

La jacinthe des bois est une plante herbacée bulbeuse qui de par leur fleurs en trompette, attire les abeilles.

Le muscari est une plante qui supporte très bien le gel, elle se remarque par ses fleurs qui forment des petits grelots bleus violacés. Elle attire les abeilles, les bourdons et les premières abeilles solitaires. Les fourmis quant à elle disperse les graines.

1 2 3 4 8