Que faire au jardin en janvier, février

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Les semis de février :

En extérieur, semez des fèves de Seville, faciles à cultiver vous les récolterez dans 3 mois et pourrez semer des courges juste après.

Les fèves sont des légumineuses, elles sont capables de fixer l’azote de l’air pour le restituer dans le sol ce qui vous évitera d’apporter du compost pour la culture suivante.

Elles aiment les sols profonds, frais, et ensoleillé.

Le semis se fait en lignes espacées de 40 cm par poquets de 2 graines placés à 4 cm de profondeurs et distants de 15 cm.

Entretien :

Le sol doit rester humide, la fréquence des arrosages dépendra de la météo mais il est conseillé de les arroser régulièrement notamment au démarrage. Certaines années avec un bon paillage, l’apport hydrique n’est pas utile puisque la météo s’en charge.

Pour éviter que les plants ne ploient sous le poids des gousses, ramener la terre au pied de la plante (butter) lorsqu’elle fait 15 cm de hauteur puis lorsqu’elle fait 30 cm. Sinon apportez des tuteurs.

 

En intérieur, vous pouvez semer des radis à croissance lente que vous récolterez à partir d’avril.

Plantez les bulbes en pot et laissez-les en intérieur une fois les gelées passées vous pourrez les sortir.

Les plantations de mi- février :

Plantez de l’ail à partir de la mi février et récoltez le en juin

Evitez l’échalote car la récolte se fait en juillet/aout.

Pour les oignons, d’hiver c’est pareil la récolte tombe pendant la période estivale.

Récupérez des pommes de terres un peu vieilles dans votre sellier/cave, mettez les à germer à la lumière en janvier – février.

Lorsque les germes dépassent le centimètre, plantez les dans des sillons de 15 cm de profondeur et espacés de 30 cm.

Le germe toujours vers le haut. Elles aiment la chaleur alors n’hésitez pas à pailler vos buttes de cultures.

La récolte se fait une fois les feuilles jaunies.

Un conseil, plantez la variété Amandine qui se cultive sur 70 à 90 jours. Si vous la plantez début mars les enfants pourrons la récolter fin avril.

Faites un appel au don auprès des parents avec une affiche humoristique « Donnez nous la patate! » décorée par les enfants.

 

Pour aller plus loin : la ferme de Sainte Marthe vous propose un guide spécial pomme de terre.

Nourrir les oiseaux en hiver

Classé dans : A savoir..., Ce mois-ci | 0

Dès les premiers froids de l’hiver, nous avons pris l’habitude de nourrir les petits passereaux qui ne migrent pas et restent à nos côtés.

Est-ce vraiment indispensables? Quelles sont les précautions à prendre? Quels supports privilégier? Quelle nourriture leur donner?

 

De la nourriture facile oui mais avec modération.

Le nourrissage des oiseaux est une pratique qui permet d’engraisser les oiseaux pour qu’ils puissent passer l’hiver plus facilement. Ce n’est pas parce que vous ne les nourrissez pas qu’il va y avoir une hécatombe d’oiseaux dans votre jardin. Ils sont tout à fait capable d’aller chercher leur nourriture, s’ils n’ont pas migré c’est aussi parce qu’ils parviennent à survivre en se procurant de la nourriture sur place.

La période de nourrissage est de préférence quand les températures sont négatives ou très proche pendant plusieurs jours.

Quelle nourriture ?

Pour résister au froid, il leur faut des aliments riches en glucides. On peut donc leur donner des matières grasses, des miettes, des fruits, du fromage et des graines.

Par mis les graines, ce sont les graines de tournesol que l’on trouve le plus souvent dans le commerce. Néanmoins, n’hésitez pas à varier les graines pour attirer différentes espèces et varier leur alimentation.

 

 

source : orthomédia.com

 

Quelles espèces viennent sur les sites de nourrissage?

Ce sont en priorité les espèces peu farouches notamment les mésanges, pinsons, moineaux. D’autres espèces peuvent faire des apparitions plus furtives comme le rougegorge ou le rougequeue noir.

 

Quelles précautions à prendre?

Distribuez la nourriture à heure régulière et en faible quantité afin d’éviter que les graines ne deviennent trop humides.

Faites en sorte que les graines soient abritées afin d’éviter la pourriture ou la moisissure.

Ne stoppez pas le nourrissage, il faut le poursuivre jusqu’à l’arrêt de la période difficile (vérifiez vos stocks).

Faites attention aux lieux de nourrissage, il faut éviter la prédation par les chats notamment.

Nettoyez régulièrement les mangeoires (surtout les mangeoires plateau) afin d’éviter d’attirer les rongeurs, ou d’avoir des maladies transmissibles.

Ne prenez pas de graines salées et ne rajoutez pas de sel. Les graines de petites taille seront adaptées pour les oiseaux de petit gabarit (passereaux).

Dans la mesure du possible, proposez leur un point d’eau. Ils pourront s’hydrater mais aussi se nettoyer les plumes (des plumes propres permettent une meilleure isolation). Comme la mangeoire, il faut nettoyer le point d’eau et casser la glace régulièrement.

Attention aux filets !

Une fois vides, les voilà qui s’envolent et nous laissent un déchet supplémentaire quand ce ne sont pas les oiseaux qui se prennent les griffes dedans. Évitez autant que possible ces support, sortez la boule de graisse et transpercez là d’une baguette en bois pour ensuite la suspendre.

Vous pouvez aussi opter pour les boules de graisse faites maison avec ou sans emporte pièce.

Les boules ou pains de graisses vont convenir aux oiseaux les plus acrobates (mésanges)

Les mangeoires plateau peuvent attirer de nombreuses espèces notamment les pies, tout dépendra de l’emplacement de la mangeoire et des dimensions du plateau.

On peut aussi fabriquer une mangeoire tout en faisant de la récup’. Avec des bouteilles ou des briques de jus.

source : green and zen bubbles

Se préparer un stock de graines de courges.

Classé dans : Ce mois-ci | 0

La saison des soupes est commencée.

C’est parti pour refaire notre banque de graines.

Ayez le réflexe « récup’  » et récoltez vos graines lorsque vous cuisinez.

Voici la recette d’une bonne récolte et d’un bon séchage.

  • Coupez vos courges en 2.
  • Extraire la pulpe avec une grande cuillère puis les sortir à la main en les détachant de la pulpe.
  • Mettre les graines dans une passoire ou un chinois et les passer sous l’eau en les frottant.
  • Les disposer en les espaçant sur une plaque de cuisson (pour éviter qu’elles n’accroche à la plaque, mettre du papier cuisson) les faire sécher pendant 2 semaines(c’est m’idéal). Pour accélérer le processus vous pouvez mettre la plaque au four après une cuisson lorsque le four perd en température.

L’exemple des courges est applicable pour d’autres légumes ou fruits (pommes, poires,…), la durée de séchage dépend de la taille.

Si le but d’observer la germination, ne tenez pas compte de l’origine ni de la variété de votre fruit ou de votre légume. En revanche, si vous souhaitez semer pour récolter veillez à vous assurer que la variété soit fertile.

 

Pour des sachets de graines fait maison,voici des tutoriels vidéo et photos.

Que faire au jardin en décembre ?

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Décembre est un mois assez creux au jardin. Profitez-en pour inventorier tout votre matériel de jardinage ou d’observation. Vérifiez votre stock de graines et contrôlez leur pouvoir de germination (Ma graine va-t-elle germer?).

Commencez à planifier vos séances pédagogiques. Dessinez avec les enfants votre jardin idéal.

N’oubliez pas l’entretien des plantes vertes que vous avez en intérieur.

Pensez aux bulbes, vous pouvez en cultiver en intérieur Jacinthe, Amaryllis, Narcisse, Tulipe, alors n’hésitez pas.

 

 

 

Semis de fèves en automne

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Une des plantes les plus facile à cultiver avec les enfants est la fève.

Sous climats doux, les fèves peuvent se semer d’octobre à décembre ce qui permet une récolte de mars à mai.

Voici quelques astuces pour réussir vos semis :

  • Ameublir le sol sur environ 25 cm.
  • Faire des sillons de 10 cm de profondeur espacés de 40 cm
  • Semez en poquet 4-5 graines à 10 cm de profondeur et espacez les poquets de 20 cm
  • Recouvrir de terre sans trop tasser
  • Arroser légèrement (en fonction de la météo).

Chemin faisant – Délimiter le jardin potager

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Délimiter son potager avec une bordure esthétique tout en recyclant les déchets du jardin c’est possible. Chaque année, la taille des arbres peut nous être utile pour réaliser de jolis carrés potagers rehaussés. Vous aurez ainsi moins mal au dos !

Cet atelier pratique est animé par Julien Savonet, Guide composteur chez Humus et associés.

 

Rendez vous samedi 11 décembre de 10h à 12h à la déchetterie de Plaisance du Touch (2 rue du Dr Charcot)

Atelier GRATUIT sur inscription auprès d’Humus et Associés.

Venez découvrir les plantes aromatiques

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Ce samedi 27 novembre, les jardins familiaux Tourn’sol à Tournefeuille vous proposent de découvrir les plantes aromatiques.

Propriétés, usages, et entretien n’auront plus de secret pour vous.

 

Rendez vous au 32 route de tarbes à Tournefeuille à partir de 14h30.

Tarif 10€

 

Plus d’infos en contactant l’association des jardiniers de Tournefeuille au 06 32 32 07 00

Que faire en novembre au jardin ?

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Et oui… L’automne est bien là, il pleut, le froid s’intensifie mais le jardin à encore besoin de nous ! Mais que faire ?

 

 

Vous ne savez pas encore quoi semer, planter avec les enfants? Pas de soucis, ramassez avec eux des feuilles mortes ! Voici une matière morte très utile au jardin, que ce soit pour les plantes potagères, les fleurs, les arbres ou arbustes, votre sol a besoin de nutriments.

Cela attirera une petite faune qui vous rendra bien des services (voir photo).

source : Image par cp17 de Pixabay

 

 

 

 

 

source : https://www.silencecapousse-chezvous.fr/amenagement-espaces-exterieurs/10-astuces-pour-bien-amenager-sa-serre-de-jardin

 

 

 

Avec les enfants dessinez le potager du CLAE? Choisissez avec eux les espaces à

délimiter (espace détente, espace fruits rouges, espace expériences, espace légumes, espace jachère,…).

Profitez en pour faire l’inventaire de ce que vous avez à disposition et de ce dont vous aurez besoin.

Planifiez les demandes aux parents (début mars demander des pommes de terre germées, des graines de radis,…).

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez envie d’embellir votre jardin de bulbes, c’est le moment idéal pour les planter. Vous aurez donc mille et une couleurs au Printemps.

source : Image par Capri23auto de Pixabay

 

 

Côté potager la mâche n’attend plus que vous pour être ramassée et les dernières feuilles des tomates peuvent être mises dans le compost.
Vous pouvez retourner la terre doucement, cela permet à la terre de pouvoir respirer tout l’hiver. N’oubliez pas de la recouvrir de feuilles mortes.

Vous pouvez aussi planter l’ail et l’échalote.

source : Image par Анна (Anna) Таскаева (Taskaeva) de Pixabay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez aussi planter des arbres et arbustes (privilégié des spécimens à racines nues, ils pourront mieux repartir et n’oublier pas que même s’il pleut plus qu’en été, les arbres et arbustes plantés ont besoin d’un petit coup d’arrosage).

Et c’est bien connu « A la Sainte Catherine, tout prend racine ! » . Lancez-vous dans la plantation de rosiers.

A vos pelles et râteaux 🙂

Que faire en octobre au jardin ?

Classé dans : Ce mois-ci | 0

Penser aux fraises !

Et oui, même si les vacances et les chaudes températures sont moins présentes, les fraises adorent être plantées à cette période de l’année plus humide.

 

Une nuée de coquelicots pour le printemps.

Semer les coquelicots pour le printemps futur. Les insectes ne vous remercieront jamais assez ! Vous pouvez d’ailleurs récupérer les graines des cultures précédentes. Et ce qui est sympathique c’est de les échanger.

 

Les semis de plantes potagères à ne pas oublier.

Penser à semer artichauts, carottes, fèves, pois à écosser. Si jamais il fait trop froid penser à le recouvrir avec une bâche et des arceaux.

 

L’été est arrivé, et avec lui, les grandes vacances!

Classé dans : Ce mois-ci | 0

L’été approche à grand pas, préparons-nous pour ne pas avoir de mauvaises surprises au retour des vacances!

Voici quelques astuces pour réduire le plus possible les tâches de jardinage.

Surtout ne laisser pas votre sol nu ! Le paillage limite l’évaporation en maintenant l’humidité du sol et donc réduit les arrosages. Le paillage limite également le développement des mauvaises herbes. Alors plus de temps à perdre  trouvez de la paille, du BRF (Bois Raméal Fragmenté), des feuilles mortes ou encore de l’herbe coupée pour recouvrir vos parcelles. Attention cependant si l’herbe est fraiche, ne dépassez pas 3 ou 4 cm d’épaisseur et dégagez la base des plantes car les tontes de pelouse fermentent un peu.

Couvrez également le tour de vos parcelles et vos parcelles nues, pour ne pas avoir un gros travail de désherbage à faire à la rentrée. Vous pouvez utiliser du carton.

Pour que vos plantations aient de l’eau même en votre absence pensez à enfouir au pied des plants des bouteilles en plastique au fond retiré et au bouchon percé.

Tuteurez correctement vos tomates pour ne pas les retrouvées brisées sous l’effet du vent ou de pluies orageuses.

Avant de partir, faites un léger binage afin de briser la croûte sèche formée à la surface du sol. « Un binage vaut 2 arrosages » en effet, cela évite la remontée d’eau par capillarité et limite l’évaporation. Lorsque viendra la prochaine pluie l’eau pénétrera plus facilement dans le sol (au lieu de ruisseler).

Enfin, une petite astuce si vos jeunes plants de salades sont dévorés par les limaces, entourez les individuellement d’un anneau de bouteille en plastique, cet obstacle devrait dissuader la majorité des limaces.

1 2 3 4 9