C’est la rentrée !

Classé dans : A savoir... | 0

Et voilà une nouvelle année scolaire qui démarre et avec tous ces projets qui reprennent il est nécessaire d’avoir une vision claire sur les aménagements, semis, plantations,…

Voici quelques conseils pour bien démarrer.

Tout d’abord, nommez 2 personnes référentes sur ce projet qui en cas d’absence pourrons se relayer. Veillez à choisir des référents motivés et intéressé par la thématique. Le jardin est un projet long qui demande une surveillance régulière, être plusieurs pour le porter peut s’avérer plus confortable.

Communiquez !

Il est primordial de communiquez au maximum sur vos actions.

Que ce soit auprès du personnel du centre de loisirs, des enseignants, des enfants, en passant pas les agents des espaces verts ou les parents d’élèves, plus vous aurez de personnes au courant de vos actions mieux vous serez entouré et motivé.

Vous aurez des opportunités de dons de plants, de graines, d’outils, plus facilement.

Pour éviter les erreurs lors de l’entretien réalisé par les agents des espaces vert, votre communications passera par des écriteaux, des affiches, des étiquettes,…

Réalisez des calendriers des semis, des calendriers des activités au jardin pour les enfants mais aussi pour vous.

 

 

 

Astuce : Pour les enfants mettez-y de la couleur

 

Organisez un événement du type « troc de plantes/graines » dans l’école ou le quartier pour augmenter votre banque de graines et promouvoir votre projet.

Un état des lieux !

Très important à chaque reprise après les vacances estivales, évaluez ce qu’il reste permettra de vérifier si vos techniques ont porté leurs fruits.

Nouveau dans la structure? Renseignez vous sur l’historique de ce qui a été fait pour savoir quoi planter au même endroit. Si vous partez de zéro (aucun potager auparavant) profitez-en pour faire plaisir aux enfants en leur demandant ce qu’ils souhaitent voir pousser dans leur potager.

Impliquez les enfants au maximum aux activités en amont. La réflexion autour du projet se fait à plusieurs, vous pourrez compter sur les enfants pour vous donner des idées. Allons nous décorer le jardin? Peut-on planter des fruitiers? Irons nous au jardin tous les jours? Combien de bacs de culture a-t-on à entretenir? Pourra-t-on manger les fruits et légumes cultivés?

La responsabilisation des enfants est une méthode qui les valorise, n’hésitez pas à nommer des responsables graines, outils, décoration, désherbage, arrosage, étiquetage, compostage.

Vous pouvez travailler en amont sur les auxiliaires/ravageurs et par la suite nommer des référents sur ces thématiques pour anticiper une invasion de ravageurs.

Faites l’inventaire des outils, du matériel, des graines, des plants que vous avez à disposition puis estimez vos besoins. Pensez à demander aux enseignants si une mutualisation est envisageable (côté maternelle comme élèmentaire).

 

Pour terminer, gardez bien à l’esprit la notion de plaisir, le jardin est un merveilleux support pédagogique aux multiples avantages.

Suivre CLAEbiodiversite:

Articles récents de

Laissez un commentaire